QCM au hasard

Messages récents du forum
> Prog. de colles > Du 02/03 au 06/03/2020

Du 02/03 au 06/03/2020

Cette semaine :

  1. En question de cours :
    • aspect énergétique de la mécanique classique (chapitre C3)
    • mécanique quantique (chapitre C4)
    • mouvement de particules chargées dans un champ \overrightarrow{E} ou \overrightarrow{B} (chapitre C5)
  2. En exercice(s) :
    • aspect énergétique de la mécanique classique (chapitre C3)
    • mouvement de particules chargées dans un champ \overrightarrow{E} ou \overrightarrow{B} (chapitre C5)
QUESTIONS DE COURS DE CETTE SEMAINE

Q1

Quand la lumière se comporte comme des particules...
- Décrire l'expérience de l'effet photoélectrique. Quel aspect en particulier de cette expérience a nécessité d'introduire la notion de photon ? Expliquer pourquoi.
- Donner les relations de Planck-Einstein (énergie, et quantité de mouvement d'un photon).

Q2

Quand les particules matérielles se comportent comme des ondes...
- Dire tout ce que vous savez sur l'expérience d'interférences (fentes d'Young) avec particules matérielles. Puis discussion avec l'interrogateur.
- Donner la relation de De Broglie.

Q3

Définir la fonction d'onde \psi(x,t) d'une particule quantique (lien avec la probabilité de présence).

 Q4

Qu'appelle-t-on "l'énergie de point zéro" en mécanique quantique ?
En utilisant le principe d'indétermination de Heisenberg, déterminer une valeur approchée (OdG) de l'énergie de point zéro d'une particule de masse m piégée dans un puits rectangulaire infini de largeur L.

 Q5

(Révision chapitre B7)
Déterminer les longueurs d'ondes propres \lambda_n et les fréquences propres f_n des ondes stationnaires sur une corde vibrante de longueur L fixée à ses deux extrémités (on notera c la célérité des ondes sur la corde).

 Q6

En faisant une analogie avec la corde vibrante, déterminer les niveaux d'énergie discrets d'une particule de masse m piégée dans un puits rectangulaire infini de largeur L.

Q7

Énoncer le théorème de l'énergie cinétique :
- sous forme différentielle,
- sous forme intégrale (entre deux positions A et B),
- et sous forme dérivée (appelé aussi "théorème de la puissance cinétique").
Puis : le démontrer (à partir du PFD).

Q8

Énoncer le théorème de l'énergie mécanique :
- sous forme différentielle,
- sous forme intégrale (entre deux positions A et B),
- et sous forme dérivée (appelé aussi "théorème de la puissance mécanique").
Puis : le démontrer (à partir du TEC).

Q9

a) Donner la relation entre une force conservative \overrightarrow{F} et l'énergie potentielle \cal{E}_p associée.
b) Application : grâce à cette relation, déterminer l'expression de l'énergie potentielle de pesanteur \cal{E}_{pp} associée au poids :

\overrightarrow{P}=-mg\overrightarrow{u_z}

Q10

a) Donner la relation entre une force conservative \overrightarrow{F} et l'énergie potentielle \cal{E}_p associée.
b)
Application : grâce à cette relation, déterminer l'expression de l'énergie potentielle élastique \cal{E}_{pel} associée à la force de rappel d'un ressort :

\overrightarrow{F_R}=-k\left(x-l_0\right)\overrightarrow{u_x}

Q11

a) Donner la relation entre une force conservative \overrightarrow{F} et l'énergie potentielle \cal{E}_p associée.
b)
Application : grâce à cette relation, déterminer l'expression de l'énergie potentielle gravitationnelle \cal{E}_{pg} associée à la force gravitationnelle :

\overrightarrow{F_g}=-\cal{G}\frac{m_O m}{r^2}\overrightarrow{u_r}

Q12

a) Donner la relation entre une force conservative \overrightarrow{F} et l'énergie potentielle \cal{E}_p associée.
b)
Application : grâce à cette relation, déterminer l'expression de l'énergie potentielle électrostatique \cal{E}_{pe} associée à la force électrostatique :

\overrightarrow{F_e}=\frac{1}{4\pi\epsilon_0}\frac{q_O q}{r^2}\overrightarrow{u_r}

Q13

a) Donner la relation entre une force conservative \overrightarrow{F} et l'énergie potentielle \cal{E}_p associée.
b)
Application : grâce à cette relation, déterminer l'expression de l'énergie électrostatique \cal{E}_{pe} associée à la force électrostatique (pour un champ électrique uniforme) :

\overrightarrow{F_e}=qE\overrightarrow{u_x}

Q14

On considère un mouvement conservatif à 1 degré de liberté x.

  1. Justifier qu'une position d'équilibre correspond à un extremum d'énergie potentielle \cal{E}_p(x).
  2. Puis justifier que cet équilibre est stable si cet extremum est un minimum.

Q15

Montrer qu'il est possible d'approximer un mouvement au voisinage d'une position d'équilibre stable par un oscillateur harmonique.
Que vaut la pulsation des petites oscillations autour de cet équilibre ?

Q16

Expliquer pourquoi un champ magnétique peut dévier la trajectoire d'une particule chargée mais ne peut pas modifier la norme de sa vitesse (une démonstration est demandée).

Q17

Comment peut-on faire en pratique pour générer un champ électrique \overrightarrow{E} uniforme ?

Q18

Une particule chargée q et de masse m, initialement immobile en A, est accélérée par une tension (différence de potentiel) U=V_A-V_B  appliquée entre deux plaques A et B. Par un bilan énergétique, déterminer sa vitesse atteinte en B.

Q19

Déterminer le rayon de la trajectoire d’une particule chargée dans un champ magnétique uniforme dans le cas où le vecteur-vitesse initial est perpendiculaire au champ magnétique, en admettant que cette trajectoire est circulaire.

Q20

Citer une application concrète (au choix) du mouvement de particules chargées dans un champ électrique, ou magnétique, ou les deux.
Expliquer sommairement le fonctionnement.

 

COMPÉTENCES ÉVALUABLES CETTE SEMAINE DANS LES EXERCICES

ASPECT ENERGETIQUE DE LA DYNAMIQUE DU POINT
EN REFERENTIEL GALILEEN

Puissance et travail d'une force.
- Reconnaître le caractère moteur ou résistant d’une force.
- Savoir que la puissance dépend du référentiel.

Loi de l’énergie cinétique et loi de la puissance cinétique dans un référentiel galiléen.
- Utiliser la loi appropriée en fonction du contexte.

Energie potentielle. Energie mécanique.
- Établir et connaître les expressions des énergies potentielles de pesanteur (champ uniforme), énergie potentielle gravitationnelle (champ créé par un astre ponctuel), énergie potentielle élastique, énergie électrostatique (champ uniforme et champ créé par une charge ponctuelle).

Mouvement conservatif.
- Distinguer force conservative et force non conservative. Reconnaître les cas de conservation de l’énergie mécanique. Utiliser les conditions initiales.
- Déduire d’un graphe d’énergie potentielle le comportement qualitatif : trajectoire bornée ou non, mouvement périodique, positions de vitesse nulle.
- Expliquer qualitativement le lien entre le profil d’énergie potentielle et le portrait de phase.

Positions d'équilibre. Stabilité.
- Déduire d’un graphe d’énergie potentielle l’existence de positions d’équilibre, et la nature stable ou instable de ces positions.

Petits mouvements au voisinage d’une position d’équilibre stable, approximation locale par un puits de potentiel harmonique.
- Identifier cette situation au modèle de l’oscillateur harmonique.
- Utiliser les résultats fournis par une méthode numérique pour mettre en évidence des effets non linéaires.

Barrière de potentiel.
- Evaluer l'énergie minimale pour franchir la barrière.

 

MOUVEMENT DE PARTICULES CHARGÉES DANS UN CHAMP ELECTRIQUE PUIS MAGNÉTIQUE UNIFORME ET PERMANENT

Force de Lorentz exercée sur une charge ponctuelle : champ électrique et magnétique
- Evaluer les ordres de grandeur des forces électrique ou magnétique et les comparer à ceux des forces gravitationnelles.
Puissance de la force de Lorentz
- Savoir qu'un champ électrique peut modifier l'énergie cinétique d'une particule alors qu'un champ magnétique peut courber la trajectoire sans fournir d'énergie à la particule.
Mouvement d'une particule chargée dans un champ électrostatique uniforme
- Mettre en équation le mouvement et le caractériser comme un mouvement à vecteur-accélération constant.
- Effectuer un bilan énergétique pour calculer la vitesse d’une particule chargée accélérée par une différence de potentiel.
- Citer une application.
Mouvement circulaire d’une particule chargée dans un champ magnétostatique uniforme dans le cas où le vecteur-vitesse initial est perpendiculaire au champ magnétique
- Déterminer le rayon de la trajectoire sans calcul en admettant que celle-ci est circulaire.
- Citer une application.

Bon travail à tous !

Les commentaires sont fermés.